Qui sommes nous

Les Spiruliniers

Manuella et Martin étaient tous les deux habitués aux grandes villes et ont décidé de changer de vie. Manuella faisait du droit et Martin de la publicité. Ils se sont installés à la campagne, et ils essaient de mener leurs vies de la manière la plus saine qui soit. La production de spiruline est donc apparue comme une évidence puisqu’elle est aussi bonne pour l’être humain que pour l’environnement.

Ils sont adhérents à la fédération de spiruline française (http://www.spiruliniersdefrance.fr/) puisqu’ils croient en son utilité, et à sa philosophie qui est d’aider les populations en difficulté. En effet, la fédération permet la construction de fermes de spiruline et la formation à la récolte dans certains pays dans le besoin (d’ailleurs, 0,2% du chiffre d’affaire de chaque adhérent de la fédération de spiruline est utilisé dans ce but).
La fédération permet aussi l’amélioration continue de la spiruline pour qu’elle devienne un meilleur produit, en termes de qualité. Le suivie du GBPH (guide des bonnes pratiques d’hygiène) est primordial et respecté par Manuella et Martin afin d’assurer un produit de la meilleure qualité possible.

La ferme et sa culture

Notre ferme aquacole est située au cœur de la Provence verte, dans le charmant petit village de La Celle (83170). C’est dans un environnement boisé, loin de toute pollution, que nous avons décidé d’installer notre production.

Une fois la serre installée, nous avons construit plusieurs bassins de 130m² chacun (une structure en bois renforcée par des cornières en métal, nécessaire pour supporter la pression de l’eau). Leurs structures sont ensuite recouvertes d’une bâche en polypropylène de qualité alimentaire. Cette dernière est adaptée au condition de vie de la spiruline, elle résiste à un pH élevé, tout en assurant l’étanchéité.

Après la mise en eau des bassins, il a fallu créer une agitation ; différentes solutions s’offraient à nous, et nous avons opté pour des turbines en polypropylène qui présentent deux avantages majeurs : elles sont simples à installer et à entretenir, mais aussi et surtout, leur consommation électrique est très faible ; il sera donc possible, dans un second temps, de les alimenter grâce à des panneaux solaires.

Une fois la spiruline récoltée (si vous n’avez pas vu la vidéo, et que la technique de récolte vous intéresse, c’est ICI que ça se passe), il faut la faire sécher, le moyen de séchage est primordial, c’est un des paramètres importants qui fait la différence entre une spiruline artisanale et une spiruline industrielle.

En effet, nous séchons la spiruline lentement, et à moyenne température. A contrario, une spiruline industrielle est séchée très rapidement (quelques dixièmes de secondes) et nous pensons qu’elle en perd ses qualités nutritionnelles.

Pour nous adapter à ce moyen de séchage, nous avons donc construit à l’intérieur de la serre une chambre froide dépourvue de son groupe de froid et ventilée grâce à un ventilateur d’extraction. Et pour y entreposer la spiruline, nous disposons de 3 chariots en inox et de leurs grilles, comme ceux utilisés en boulangerie.

Pour s’assurer de la qualité de notre culture, nous contrôlons avec soin et régularité les différents paramètres de nos bassins ; Nous procédons aussi à des analyses bactériologiques, et de métaux lourds (présentes sur le site).

De plus, un soin particulier a été apporté dans le choix des matériaux des outils de culture et de récolte puisque l’entièreté des matériaux en contact avec l’eau, le milieu de culture, ou la spiruline est de qualité certifiée alimentaire.